vendredi 15 mai 2009

Lancement du projet de recherche Symbiose : couplage méthanisation et micro-algues

Le programme de recherche d'une durée de 3 ans (2009-2011) est le résultat d'un
partenariat entre 5 institutions :
- Le Laboratoire de Biotechnologie de l'Environnement de l'INRA de Narbonne
- ECOLAG – le Laboratoire Ecosystèmes Lagunaires UMR 5119 CNRS-IFREMER
IRD Université Montpellier 2
- L'équipe COMORE de l'INRIA Sophia Antipolis
- Le Laboratoire de physiologie des Algues de l'IFREMER de Nantes
- La société Naskeo Environnement, spécialisée dans la production d'énergie
renouvelable par méthanisation

L'utilisation de microalgues pour la production d'énergie ou encore pour le captage du CO2
d'origine industrielle est une thématique qui voit naître un nombre croissant de programmes de
recherche et de développements dans le monde entier. Le projet SYMBIOSE a pour ambition
d'explorer une voie parallèle et souvent complémentaire aux filières de valorisations énergétiques
usuelles de ces microorganismes. L'idée centrale consiste à mettre en oeuvre un système intégré
destiné à produire du méthane en utilisant à la fois une source de CO2 industrielle, une source de
déchets organiques, et l'énergie solaire. Cette technologie permettra de réduire considérablement
les coûts inhérents aux processus de transformation des biomasses en énergie, tout en obtenant à
plus court terme des bilans énergétiques meilleurs.
L'objectif du projet SYMBIOSE est de coupler des cultures de microalgues captant du CO2
industriel à un procédé de digestion anaérobie pour recycler les éléments nutritifs dans les cultures
et produire du méthane. Le projet s'appuie sur les avancées récentes tant en matière de maîtrise des
cultures de microalgues que des procédés de digestion anaérobie en y intégrant l'écologie des
écosystèmes lagunaires et une démarche d'Eco-conception. Le projet propose d'explorer de
nouvelles pistes de recherches :
- Identification et caractérisation de consortia d'organismes photosynthétiques
- Utilisation de la co-digestion dans un procédé anaérobie en deux étapes afin de
maîtriser les flux d'éléments nutritifs
- Modélisation et contrôle de deux systèmes biologiques en interaction
- Intégration en un processus unique dans une démarche d'Eco-conception
Le projet SYMBIOSE a pour vocation d'exploiter des mécanismes qui s'opèrent dans les
environnements naturels aquatiques tout en les contrôlant afin optimiser l'efficacité du captage de la
lumière et du CO2, et la pérennité des cultures. Les avancées ainsi réalisées bénéficieront notamment
à la plupart des projets qui s'intéressent à la production en masse de microalgues.
Avantages de la technologie :
Les résultats attendus dans le cadre du projet Symbiose, vont permettre :
► De limiter le recours à l'azote et au phosphore externe dans les cultures de
biomasses photosynthétiques
► D'épurer simultanément des effluents gazeux et des déchets organiques
► De faire chuter les coûts et d'augmenter le rendement énergétique
► D'améliorer la résilience du système
► D'envisager un nouveau modèle de production énergétique durable
La coordination du projet Symbiose est assurée par la société Naskeo Environnement.
Financement et soutiens :
Budget total (2009-2011) : 2,5 M€ (dont 1M€ ANR)
Le projet de recherche Symbiose bénéficie d'une aide de l'Agence Nationale de la Recherche,
référence ANR-08-BIOE-011.

Le projet Symbiose bénéficie de la labellisation des pôles Capénergie et Derbi.

--
Contact Presse:
Naskeo Environnement
Linda Toma
0157210217
linda.toma@naskeo.com
http://www.naskeo.com

--

Communiqué envoyé le 15.05.2009 16:31:56 via le site Categorynet.com dans la rubrique Industrie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire