mardi 8 décembre 2009

Avec sa gamme ferroviaire, Flexelec a pris la voie de l’innovation

Dans un secteur ferroviaire en pleine expansion, Flexelec propose des solutions innovantes en termes d'éléments chauffants pour les voies de chemin de fer ou de métro mais également pour l'aménagement intérieur des trains. Depuis 23 ans, la marque cumule les références européennes. Elle a su adapter ses produits aux nouvelles exigences du marché : demande en gain de place, exigence de confort pour les chauffeurs et les usagers, gestion des températures extrêmes, dynamique de développement durable.
En avril 2009, la RATP passe la plus grosse commande de trains à deux étages d'un montant de
2,5 mds € pour la ligne A du RER, première ligne du monde par le trafic. Quelques mois après,
l'heureux gagnant, Alstom / Bombardier, devrait intégrer dans ses trains des câbles chauffants
Flexelec.
Dans un marché ferroviaire européen en plein boom (Le Grenelle de l'environnement a confirmé la
proposition "d'un changement drastique de stratégie dans les transports" en s'appuyant principalement sur le ferroviaire), Flexelec est reconnu et considéré comme un partenaire fiable, notamment grâce à ses propositions innovantes qui ont intégré les nouvelles normes de sûreté de fonctionnement et de confort du client. Paramètres essentiels dans un univers devenu concurrentiel. Ce n'est pas un hasard si le secteur ferroviaire est l'un des principaux domaines d'activité de Flexelec.


Une présence dans le secteur depuis 23 ans
1986.

Flexelec assure la mise hors gel des parties aériennes du premier métro sans conducteur à Lille. La présence de glace ou de givre sur le rail de traction alimentant la motrice peut en effet provoquer des arrêts intempestifs et des problèmes de sécurité. Pour y remédier, elle utilise les câbles chauffants FLEXTRACE alimentés en 750 V et développe à cette occasion un système de fixation spécifique au chauffage des voies de métro.
La société équipera ensuite le métro de Paris, de Toulouse, de Lyon, de Rennes et même celui de Turin pour les JO d'Hiver 2006 !
Les aiguillages de train sont également sensibles à l'accumulation de neige et de glace. On connaît les budgets colossaux dépensés pour la maintenance des voies. Flexelec propose là encore de chauffer les aiguilles avec un câble FLEXTRACE et une réglette composite. Les contre - rails et les coulisseaux sont chauffés avec des plaquettes chauffantes FLEXPLATE… Un procédé indispensable dans les pays froids comme la Laponie ou la Suède.

A l'intérieur des trains

Spécialiste des éléments chauffants, Flexelec est alors régulièrement consulté par les grands
fabricants de trains européens, sans cesse à la recherche de solutions pour améliorer le confort et le fonctionnement du train, cette fois à l'intérieur des wagons.
Premier problème : l'accumulation de glace et de neige dans le vestibule d'accès des wagons est une source de risque pour les passagers qui peuvent glisser. Réponse de Flexelec : des câbles chauffants (FLEXUNIT) installés dans le plancher, permettent d'éviter le problème et accroissent même le confort des passagers stationnant dans le vestibule !

Seconde problématique : le chauffage du poste de pilotage. A l'époque les trains devaient attendre des heures avant de redémarrer, que la cabine du pilote ne se réchauffe, notamment au niveau des parties métalliques qui créaient une sensation désagréable de froid. Flexelec a révolutionné les choses en reconsidérant le système de chauffage en place, localisé et peu efficace. Flexelec a donc innové en proposant un système avec des éléments chauffants souples en silicone au niveau du poste de pilotage, du sol et du pupitre de commande qui assurent un chauffage direct et uniforme des pieds et des mains du conducteur… Un procédé plébiscité dans les pays nordiques où le chauffage de l'air ambiant de la locomotive n'est pas suffisant…
Le plus de Flexelec ? « On n'amène pas seulement les câbles chauffants dans la cabine, on fabrique l'élément entier en achetant une plaque et en y intégrant directement les câbles. Il ne reste plus qu'au fabricant à poser l'élément déjà tout prêt » explique Pierre Gabriel, Directeur commercial de Flexelec.

Un marché de taille européenne
Au fur et à mesure de son développement, Flexelec a eu de nouvelles idées pour répondre à de
nombreuses autres problématiques. Comment lutter contre le gel des tuyauteries ou des
réservoirs contenant les eaux des toilettes quand la température atteint – 40 °C ? Réponse : Un ruban chauffant en silicone.
De même, le système d'écartement des roues est chauffé pour un fonctionnement optimum, quand on passe du chemin de fer français au chemin de fer espagnol par exemple. Le système d'attelage, le mécanisme du pantographe pour capter le courant sur la caténaire sont des éléments qui ne supportent pas le froid. Là encore, Flexelec propose et innove avec des solutions adaptées à chaque problématique… Et l'entreprise augmente encore un peu son spectre d'activités quand elle propose d'équiper les gares avec le maintien hors givre des rampes d'accès ou la protection contre le gel des chéneaux et toitures.

Enfin, le marché ferroviaire est de dimension européenne, une taille qui convient parfaitement à
Flexelec, qui réalise 65 à 70 % de son chiffre d'affaires à l'export et peut donc expédier ses produits partout en Europe. Flexelec, partenaire incontournable des constructeurs européens, est maintenant déterminé à participer au grand challenge ferroviaire à venir et le moins qu'on puisse dire c'est qu'elle est en bonne voie d'y parvenir !

--
Contact Presse:
Didier Gras Communication
Annabelle HURIEZ
0320638252
annabelle@didiergras.com
http://www.didiergras.com/industrie/home.asp

--

Communiqué envoyé le 08.12.2009 11:17:47 via le site Categorynet.com dans la rubrique Industrie

Diffuser votre communiqué de presse : http://www.diffuseruncommuniquedepresse.com/

Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire